• Savoir dire "NON"

    " Il ne tient pas en place, il n'en fait qu'à sa tête,  il n'écoute rien, il ne met aucune distance à l'adulte, il est puni sans arrêt, il fait une colère quand il n'obtient pas ce qu'il veut ..."

    Savoir dire "NON"Les enfants ont besoin de se " cogner " aux limites de la réalité pour grandir. Ces limites, ce sont notamment  nos " non " qui les posent.

    Le saviez-vous? Un enfant à qui tout est permis est un enfant angoissé, culpabilisé, en insécurité affective ! 

    Le cadre fixe les limites du "permis" et de "l'interdit" ! S'il est stable, alors l'enfant le comprendra,  se sentira  en sécurité  et pourra s'aventurer et grandir ! 

    "Depuis qu'il y a le règlement, la cour, c'est bien !"

    dit Luigi, un élève de notre école.

    Mais oui, Luigi sait ce qu'il peut faire et ne pas faire, il connaît les limites entre lesquelles il a un espace de liberté ! Il sait à partir de quand il se fera gronder !

    Le rôle des parents, de l'école, est de poser un cadre stable, qui définit   les règles, ainsi que les droits et les devoirs des uns et des autres. 

    Les règles, les limites posées à la maison et à l'école ne sont pas nécessairement les mêmes ! Elles doivent, par contre, être mutuellement reconnues et respectées

    "L'enfant a besoin que ses parents l'aident à se dire "non" à lui-même pour ne pas faire n'importe quoi. Tout au long de sa vie, l'être humain est soumis à des pulsions auxquelles il a du mal à résister. Si on ne lui apprend pas très tôt à différer ou renoncer à son plaisir, l'individu sera sans cesse torturé par des besoins ou des désirs qu'il ne pourra satisfaire."

    Un cadre stable se définit par la permanence des limites posées, fermes, expliquées et non soumises à l'humeur ou l'état de fatigue des adultes !

    Savoir dire "NON"Ajoutons à ce cadre posé, l'accueil de la parole de l'enfant, expliquons lui les règles pour qu'il en perçoive le sens, et alors nous aurons un cadre conteneur et contenant, favorable à son développement.

    Une clé de la réussite ...

    "Laissez vos enfants vous obéir!"