• La colère est mauvaise conseillère.

    Chers parents,

    Vous confiez vos enfants à l'école  pour qu'ils y soient en sécurité , sous la responsabilité éducative des enseignants !

     

    Vous n'aimeriez sans doute pas qu'un adulte inconnu, sous l'emprise de la colère,  entre dans l'école et vienne faire SA justice tout seul, en s'adressant directement à votre enfant , dans des termes ou des actes incontrôlés.

    Ne faisons pas aux autres enfants

    ce que nous n'aimerions pas pour les nôtres.

     

    L'école est un espace de droits et de devoirs, un espace d'apprentissage de la vie sociale et des relations, des valeurs civiques et de la justice!

     

    Les enseignants et le directeur de l'école sont là pour

         >  accueillir la parole des élèves et des adultes,

         >  recevoir les émotions, la colère ou la peine ,

         >  gérer les différends, les conflits éventuels, les sentiments

         >  faire vivre la justice scolaire,

     

    Le règlement intérieur voté en Conseil d'École fait office de LOI dans l'établissement: il  interdit explicitement l'intrusion* 

    Il faut surtout que chacun se l'interdise !

     

    Au-delà des règlements qui sont nos derniers recours, parents et enseignants, faisons alliance pour faire de l'espace scolaire, un espace où l'on apprend à vivre en société dans le respect des règles qui sont là pour nous protéger tous !

    Sachons tous ensemble protéger un climat scolaire apaisé, tellement important pour la réussite des élèves.  

    La colère est mauvaise conseillère !

    La colère est mauvaise conseillère.

     

    La colère est mauvaise conseillère.

     

     

    * est qualifiée d'intrusion toute entrée non autorisée dans l'espace scolaire. Toute intrusion fait l'objet d'un signalement auprès des autorités compétentes, mais peut aussi déboucher sur un dépôt de plainte par la famille de l'enfant "victime" de l'intervention directe d'un adulte étranger dans un espace protégé.  

     

    Juin 2015