• Avant les vacances, le directeur est intervenu dans nos classes pour nous parler du cyber-harcèlement. Nous avons fait un échange d'idées puis nous avons regardé une petite vidéo. Nous avons, ensuite, décrit ce que nous avions appris dans la vidéo.

    des textes d'élèves :

    Nouhaila : Au début, le directeur nous a expliqué c'est quoi le harcèlement. Il nous a dit que celui ou ceux qui n'arrêtent pas d'embêter une personne s'appelle le harceleur et celui qui n'arrête pas de se faire harceler s'appelle la victime et il y a aussi les témoins qui témoignent, et, bien sûr, ils doivent doivent parler pour défendre la victime. La victime doit prévenir soit : un parent, les maîtresses, un copain en qui on a confiance et si c'est grave, la police.

     

    Sara : Monsieur le directeur nous a parlé d'un cas dont plusieurs personnes peuvent être touchés : du harcèlement et du cyber-harcèlement. J'ai appris que le cyber-harcèlement c'est le harcèlement depuis internet. Il y a 3 personnes dans un harcèlement : la victime, le harceleur et le témoin. Il faut surtout en parler à un adulte ! C'est IMPORTANT!

     

    Sinem : Nous avons appris le mot harcèlement. Ca veut dire embêter les gens. La personne qui embête, on l'appelle la victime. On peut avoir confiance en : le directeur, la maîtresse, la grande soeur ou parent, adultes, grand frère, copain ou police. Les témoins ils peuvent voir ou entendre et ils peuvent en parler avec le harceleur.

    Victime = parler

     

    Eugénie : Le harceleur doit aller en prison et doit payer 13000€ d'amende. Les moins de 13 ans n'ont pas le droit d'avoir un compte facebook. Après il nous a montré un petit film.

     

    Bahai : en fait, on a parlé du harcèlement. On a dit que le harceleur peut s'être déjà fait harceler et peut être que c'est la cause. Et on a aussi dit que quand on est victime d'un harcèlement, on peut en souffrir, même que parfois (au lycée, collège), il y a eu des tentatives de suicides. Puis on a regardé un petit dessin animé.

     

    Younès : On a parlé de quand on est victime et quand on est harceleur, et témoin. Si on est harcelé, on doit appeler un adulte, mes parents, notre maîtresse, le directeur. Mais quand on voit quelqu'un qui est en train d'être harceler, on doit le défendre/ cela veut dire être témoin. Il faut parler.

     

    Raminat : On a dit que le harcèlement n'était pas bien surtout sur internet car quand on dit un truc que la personne n'aime pas (gros mots) et si la personne le dit à la police, si c'est grave, ça peut nous coûter 13000€. A l'école, si un enfants ou des enfants qui harcèlent un autre, il faut tout de suite le dire au directeur, à un adulte, un parent, un ami. Quand on met une photo d'une personne, quand on dit qu'elle est moche et tout, c'est dangereux.

     

    ????? : Quand quelqu'un harcèle quelqu'un, il faut essayer de parler au harceleur. S'il ne veut pas arrêter, on en parle à : ses copines, ses parents, la police, sa grande soeur, ses frères, la maîtresse, le directeur, des adultes. Mais c'est surtout la victime qui doit en parler. Les témoins peuvent aussi l'aider car ils ont vu ce qui s'était passé. Mais il faut aussi dire la vérité car si le harceleur est son copain, il ne faut pas mentir. Mais, des fois, le harceleur peut être une victime, il peut être forcé à harceler la victime. Les copains, les copines peuvent voir que c'est leur ami et ils l'aident.

     


  • Le lundi 4 avril vers 14h30, un policier est venu dans notre classe pour nous présenter internet. Il nous a laissé nous exprimer sur internet : ce que c'était, à quoi ça nous servait..... Voilà ce que les élèves en ont retenu :

     Résumé d'Imed :

    Nous avions dit que sur internet, nous pouvions faire des recherches sur des sites ou jouer, parler, faire des appels vidéos, s'envoyer des messages mais aussi il y en a qui vole les comptes, nous les appellerons les pirates d'internet. Il faut se protéger et celui qui fait ça sera puni par la loi. Il peut y avoir une ou des amendes de 69€ pour injure public.

     

     

     

    Nous aurons quelques petites séances par la suite qui nous permettront d'approfondir certains points.